Page d'accueil   Eco-Chèques & Fidélité   Notre boutique en ligne   Contactez-nous 

Protéger son jardin avec des solutions naturelles

La lutte biologique permet de combattre les ravageurs du jardin sans utiliser de traitements nocifs

Le succès des gammes de pièges et de phéromones ou encore d’insectes auxiliaires montre l’intérêt des jardiniers pour des produits qui permettent de combattre efficacement les ravageurs tout en préservant la nature et les éco-systèmes.

Elle apporte des solutions qui protègent les cultures et les plantes des dégâts causés par les nuisibles ravageurs, par une approche naturelle, efficace et respectueuse de l'environnement.

Les insectes auxiliaires, de véritables alliés du jardinier

La grande majorité des êtres vivants participe à l’équilibre du jardin. Les insectes auxiliaires sont même réputés pour être très utiles pour combattre avec une grande efficacité les insectes nuisibles aux cultures.



Le plus connu d’entre eux est la coccinelle. Elle raffole des pucerons dont elle se nourrit avec voracité (jusqu’à 100 par jour). Moins connus mais tout aussi redoutables avec les prédateurs, la chrysope, les nématodes ou encore l’acarien éliminent sans état d’âmes, limaces, fourmis, vers blanc, vers gris, noctuelles, tipules, carpocapse de la pomme, papillon palmivore… et autres parasites.


 

En saison

Dès l'arrivée du printemps la plupart des insectes auxiliaires sont disponibles dans nos jardineries. Vous les trouverez en général présentés dans un réfrigérateur pour préserver leur conservation. Dans les points de vente, vous aurez à disposition toute l’information nécessaire (guide de choix, écran tactile,…) pour vous orienter vers le bon produit par rapport au problème rencontré et aux dégâts subis.



En dehors de la saison

Même si les insectes ne sont plus « physiquement » présents dans les réfrigérateurs des points de vente, vous pouvez toujours en disposer en achetant les « packs prépayés » disponibles en rayons. Chaque pack contient un guide pratique et une carte réponse qui sert de bon de commande pour vous permettre de recevoir votre insecte directement chez vous par la poste.



Les phéromones, pour une attraction irrésistible

Les phéromones sont des substances volatiles sécrétées par les êtres vivants (animaux, insectes, certains végétaux…). Les phéromones des femelles attirent le mâle en vue de l’accouplement. Le principe du traitement est d’utiliser la phéromone spécifique de la femelle de l’insecte ravageur pour attirer le mâle et le piéger et d’éviter ainsi la reproduction.

Phéromones et pièges appropriés deviennent des remparts efficaces contre de nombreux ravageurs et notamment le ver de la pomme, de la prune, de la cerise, de la pêche… contre la processionnaire du pin ou la mineuse du marronnier…ou encore contre le ver de la carotte, du poireau ou de la pomme de terre.

Phéromones spécial arbres fruitiers

Phéromone contre le ver de la prune et de la mirabelle

Traitement contre le Carpocapse responsable du ver de la prune et de la mirabelle (Grapholita funebrana). Le carpocapse est un papillon dont la larve pénètre à l’intérieur du fruit où elle se développe en provoquant des dégâts Le principe du traitement est d’utiliser la phéromone spécifique de la femelle du Carpocapse pour attirer le mâle et le piéger afin d’éviter ainsi l’accouplement et la ponte des œufs qui donneront les futurs vers. La phéromone s’utilise avec un piège. La mise en place du piège + phéromone se fait lorsque les fruits atteignent 10 mm de diamètre. La capsule de phéromone s’utilise dès l’ouverture du sachet. Il faut la placer dans le petit panier porte-capsule du piège à phéromone. L’ensemble piège+ phéromone est à placer dans l’arbre à protéger.

Phéromone contre le ver de la pomme, poire et noix

Traitement contre le carpocapse responsable du ver des pommes, poires et noix (Cydia pomonella). Le carpocapse est un lépidoptère (papillon) dont la larve pénètre à l’intérieur du fruit où elle s’y développe en provoquant des dégâts. Le carpocapse réalise plusieurs générations par an: première génération : printemps, de mai à fin juin. Ponte sur les feuilles, tiges, fleurs. deuxième génération : été, de juillet à mi-août. Ponte sur les fruits sains dans lesquelles la chenille pénètre jusqu’aux pépins. Dans le sud, il peut y avoir une 3ème génération. Le principe du traitement est d’utiliser la phéromone spécifique de la femelle pour attirer le mâle et le piéger afin d’éviter ainsi l’accouplement et la ponte des œufs qui donneront les futurs vers. La phéromone s’utilise avec un piège. Utiliser une seule phéromone par piège. Maintenir les pièges jusqu’à la récolte

Phéromone contre le ver de la cerise

Traitement contre la mouche responsable du ver de la cerise (Rhagoletis cerasi). Après avoir passé l’hiver enfouies dans le sol, les mouches sortent de leur pupe, s’accouplent puis pondent. La mouche perfore l’épiderme des cerises et dépose un œuf par fruit. La larve (asticot) qui naît se développe en provoquant des dégâts : chair molle, brunissement, chute de la cerise. Le principe du traitement est d’utiliser la phéromone spécifique de la femelle pour attirer le mâle et le piéger afin d’éviter ainsi l’accouplement et la ponte des œufs qui donneront les futurs vers. La capsule de phéromone s’utilise dès l’ouverture du sachet. Il faut la placer dans le petit panier porte-capsule du piège à phéromone. L’ensemble piège+ phéromone est à placer dans l’arbre à protéger.


Les nématodes

un ver invisible mais très efficace!

Les nématodes ne présentent aucun inconvénient pour l’homme, ni les animaux domestiques.

Leur présence dans les couches supérieures du sol contribue à combattre activement des insectes ravageurs du jardin (limaces, fourmis, vers blancs et gris…).
Ils se déplacent dans la terre à la recherche de larves d’insectes qu’ils pénètrent et parasitent en se multipliant à l’intérieur, entraînant ainsi leur mort.

Une fois leur cible éliminée, les nombreux nématodes qui se sont développés, partent à la recherche d’autres proies et continuent de nettoyer votre jardin sans relâche !

Les nématodes existent naturellement dans les sols mais rarement de façon suffisante pour combattre les ravageurs.

En renforçant leur densité dans la terre, vous assurez à vos plantations une protection efficace.

Les nématodes ne présentent aucun inconvénient pour l’homme, ni les animaux domestiques.

Application

Au Potager et plantes basses

Les nématodes se présentent sous la forme d’une fine poudre à diluer dans de l’eau. Pour appliquer les nématodes :

  • humidifier la terre à traiter,
  • verser la poudre dans un arrosoir, ajouter de l’eau, bien mélanger
  • puis épandre sur le sol.

  •  

Le traitement par nématodes peut être fait de façon «préventive» ou «curative» dès l’apparition des nuisibles lorsque la température du sol est suffisante (temperature variable en fonction des espèces).

Plantes hautes et arbres

Pour appliquer les nématodes :

  • Versez la poudre dans un pulvérisateur, ajoutez de l'eau et bien mélanger
  • Puis traitez directement l'arbre'
 info@central-jardin.be